Histoire principale.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire principale.

Message par Mahol le Ven 9 Mai - 23:13

*Le souffle froid du vent du nord ébouriffa la chevelure noire du jeune homme y déposant quelques flocons de neige. Ce dernier sourit et talonna son cheval, enfin il arrivait, sous ses yeux s'étendait le camp de la Nortia, l'armée sarmate du Nord, au boit de deux mois de voyage il touchait enfin au but. S'avançant lentement il pénétra dans le camp. Les soldats levaient les yeux vers lui sans le reconnaitre, simplement vêtu comme le veux la coutume le prince sarmate avait plutôt l'air d'un paysan. Sans se presser le jeune homme atteignit le centre du campement où se dressait la tente du général Parménion, son parrain. Il descendit de cheval, et un palefrenier s'empressa de prendre les rênes de la monture, et s'engouffra dans la tente un sourire aux lèvres. Quelques bougies diffusaient une clarté suffisante pour qu'il puisse observer son parrain qui était penché sur des cartes. Ce dernier leva la tête et souris*

Par: Mon prince ! Vous voilà bienvenue.
M: Oncle Parménion ! S'il te plaît pas de cérémonie ! Comment vas tu ?
Par: Comme un vieux guerrier. Et toi ? As tu fais bon voyage ?
M: Oui mon oncle mais je désire aller me reposer.
Par: Va ! La tente des pages est prête.

*Le jeune homme alla étreindre son oncle avant de sortir. Une fois à l'extérieur il pris une grande bouffée d'air frais, pour lui la vie oisive qu'il menait au palais de son père était fini désormais il allait devenir un homme*
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'arrivée

Message par Ignemikal le Sam 10 Mai - 0:07

* Les branchages le protégeaient du blizzard. Ses mouvements étaient souples et ses sens aux aguets. Il s'avançait d'un pas décidé vers le camp nord dont il apercevait déjà les feux. Arrivé devant le repaire de son nouveau précepteur, il jeta un dernier regard vers la forêt et entra dans un soupir. Le capitaine Piritos, chef des divisions d'archer de l'armée du Nord, n'était pas l'un des hommes les plus appréciés. *

I: Bonsoir Piritos.
Pi: Je suis avant tout ton supérieur et tu me dois le respect !  J'exigerais donc de ta part un salut plus formel mon garçon !
I: Bonsoir mon capitaine !
Pi : C'est une attitude préférable ! J'exige le meilleurs de mes hommes mon garçon et chacun de mes hommes doit avoir un comportement irréprochable ! Le travail sera long et dur ! Et la récompense sera la victoire ! Va donc dans tes quartiers te reposer nous commencerons demain a l'aube !
I: Oui mon capitaine!

*Il quitta les quartiers de l'officier et se rendit une nouvelle fois compte que l'illégitimité n'était point acceptée nulle part. Guidé par un garçon de ferme au regard noir et a l'expression hautaine, il atteint une tente en dehors du campement qui lui a été attribuée comme ses quartiers. Il n'en fut que plus heureux d'être a l'écart de toute cette haine, et se mit a retirer son faible attirail, acquis lors de nombreux larcins, constitué d'un arc, d'un carquois trop petit désormais, de flèches en piteuses état, d'une poche d'herbes médicinales, et de sa plus belle acquisition qui fait sa fierté, sa dague. Une dague aussi noire que la haine que le monde jette sur lui.   *


Dernière édition par ignemikal le Sam 10 Mai - 0:28, édité 1 fois
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le début

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 0:27

*"C'était donc ici", la jeune fille s'approchait du camp nord, qu'elle avait repéré plus tôt grâce aux feux qui l'attirait au fur et à mesure que la nuit tombait.
Elle entra donc, non sans jeter un regard au loin, et à la vie qu'elle allait laisser derrière elle; et entra d'un pas résolu.
La tenture que son père lui avait décrite se trouvait à l'entrée du camp, elle la trouva sans aucune difficultés et y pénétra. Un vieil homme inconnu s'y trouvait, elle lui parla en première d'une voix ferme et assurée*

-Bonjour mon parrain, j'espère n'avoir pas été trop long.
-Mon petit, je suis fier de toi, le chemin te fut sans encombres ?
-Non, mon parrain, mais le voyage m'a fatigué, me permettez vous de disposer ?
-Va, mon enfant, demain sera un autre jour.

*Elle le salua et se dirigea vers l'arrière de la tente, qu'il indiquait, et trouva tant bien que mal le sommeil, troublée par le mensonge qui la pesait et la voix rauque du parrain de son voisin de tente, un certain Piritos.*

EDIT BY MAHOL: Attention à la mise en page merci
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

première nuit au camp

Message par Ignemikal le Sam 10 Mai - 0:54

* Les abords du camps était peuplés de bruits sinistres. Aucun rapprochement avec les chuchotements de la forêt, cette nature abritait des horreurs, les horreurs de batailles, de combats acharnés, de sang versé. La foret pleurait et le jeune bâtard royal écoutait sa plainte, comme il a appris a écouté et a comprendre, la nature lui parlait.
Allongé sur son lit de fortune au milieu du blizzard, il sentait chaque souffle qui menaçait d'emporter cet abri miteux mis a son service, puis soudainement plus un bruit, la plainte s'était arrêtée, la forêt retenait son souffle, une créature malfaisante peuplait les lieux. Le nouvel arrivant se déplaçait désormais avec discrétion afin de quitter son lit et de sortir observer ce qui venait perturber la nature. Sans enfiler quoique ce soit il dégagea délicatement la toile de la tente et aperçut une ombre projetée par l'éclat de la lune. Cette sinistre apparition disparue aussitôt pour laisser place une nouvelle fois a la plainte de la nature. De retour dans sa tente le blizzard s'est un peu calmer dehors et laisse plus de disposition a Ignemikal pour réfléchir. Ignemikal: c'est son nom, nom donné par sa mère lorsqu'elle l'avait déposé aux portes du palais 2 jours après sa naissance. Il avait vécu dans les quartiers dédiés aux serviteurs royaux. Reconnu comme fils illégitime de sa majesté le roi mais c'est la son fardeau. Il a toujours été traité comme la pire création de ce monde. Ne connaissant pas les origines de sa mère, il a développé des aptitudes peu courantes en lien avec la nature. Et il se demande pourquoi aujourd'hui le Roi avait-il manifesté le besoin de l'instruire, lui, l’Erreur Royale. Le jeune Ignemikal ne connaissait que peu de choses sur lui ou sur sa lignée maternelle, mais les machinations du Roi n'étaient que très claires, il avait été choisit pour devenir son outil. Le jeune prince s'endormit malgré toutes ses questions, mais son sommeil fut agité et perturbé par l'ombre noire sous la lune blanche.*

EDIT BY MAHOL: Orthographe s'il vous plaît. Et formulation des phrases
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 1:24

*Il l'avait repéré, ce garçon qui dormait dans la tente de fortune à l'extérieur du camp.En même temps, elle n'était pas à l'aise dans cette forêt, rien ne lui inspirait confiance et le désert d'où elle venait lui semblait bien loin.
Le sommeil n'ayant pas effacé ses inquiétudes, elle avait entreprit de visiter les lieux et de voir quels étaient ses potentiels adversaires. Ils avaient tous 15 ans, mais semblaient tous tellement plus forts qu'elle !
Et ce garçon là s'était réveillé, l'avait-il vue ? Elle ne portait même pas son costume, il aurait pu découvrir son secret.
A moins qu'il n'y avait autre chose ? Une autre présence au même moment dans cette maudite forêt ! Qui sais, autant il à des pouvoirs totalement hors de sa portée. Ou alors ce lieu était peuplé de monstres ? Ne parvenant pas à répondre à tout ce remue-méninges, elle prit une sage décision et retourna à sa couche, emportant avec elle une dague d'un noir d'encre qu'elle avait trouvée près de ladite tente; et une fois enveloppée à nouveau sous une épaisse couette, elle tenta tant bien que mal de dormir au moins quelques heures.*
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

matinée au camps

Message par Ignemikal le Sam 10 Mai - 2:05

*L'aube n'était pas encore là lorsque que l'enfant se réveilla, sa dague toujours dans son fourreau malgré sa disparation cette nuit. Ignemikal a toujours été fasciné par les propriétés surnaturelles de cette dague, elle ne quittait jamais son propriétaire légitime, nombre de personnes sont ceux qui ont tentées de lui substituer mais au matin elle lui revenait, elle s'était liée a lui par le sang, le sang d'un homme qui lui voulait du mal.
A son plus jeune âge alors qu'il méditait lors d'une de ses escapades nocturnes, il fut attaqué par le possesseur de cette dague, mais une chose étrange eut lieu alors que l'assassin tentait de trancher la gorge de l'enfant, la dague, autrefois blanche, lui glissa des mains et se planta dans son pied en s'enfonçant dans le sol. Impossible pour lui de la retirer, mais le jeune garçon encore sous le choc de cet attaque fut pris de pitié pour cette homme dont la douleur paraissait insurmontable et posa sa main sur la dague qui pris soudainement une couleur jais, il n'eut aucun problème a la retirer et il laissa son ancien propriétaire s'enfuir en observant cet objet dangereusement fascinant.
L'aube était là et Ignemikal sortait de sa tente pour rejoindre les quartiers du capitaine. Il rencontra en chemin un garçon chétif cherchant désespérément quelque chose mais il était bien trop occupé pour perdre son temps, le capitaine l'attendait de pied ferme a l'entrée de sa tente.*

Pi: Les retards ne sont pas acceptés bâtard ! Ne voit-tu donc pas que l'aube est là depuis longtemps ! Tu viens d'écoper d'une journée entière aux cuisines ! Va retrouver le chef cuisinier derrière la cantine tout de suite ! Il doit bien avoir une tâche destinée a ton rang si tu n'est pas capable d’être ponctuel !
I: Oui mon capitaine ..
Pi: Allez plus vite que sa morveux ! Je vais t'apprendre les bonnes manières et ne retrouve tes quartiers qu'une fois après être venu me faire ton rapport !
I: A vos ordre mon capitaine !

*Le jeune garçon s'en allait déjà vers la cantine où l'attendait le chef cuisinier avec la ferme détermination d'accomplir chacune des tâches de la meilleur façon possible et empêcher une nouvelle humiliation devant ce capitaine tyrannique *
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Première journée

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 2:58

*L'enfant avait, avant toute chose, regardé le lever du soleil, calmement, sans émettre le moindre mouvement.
Puis s'était levée, enfila une combinaison qui cachait ses formes de fille, qui pouvait la trahir. Et sorti de la tente qui lui avait été attribuée, "Décidément", ce dit elle en sortant entièrement dehors, "Il fait bien froid dans ce pays"; mais son parrain l'attendait plus loin et elle délaissa ses pensées.*

-Bien le bonjour mon jeune ami, votre nuit fut-elle bonne ?
-Excellente, mon parrain, je vous remercie d'avoir pu disposer de cette couche.
-Bien ! Aujourd'hui sera consacré à une sorte de mise en route, nous allons vérifier tes aptitudes physiques, comment tu te sers des armes, ton endurance ainsi que tes qualités intellectuelles, le véritable entrainement commencera après.
-Bien mon parrain.
-Pour le moment tu peux disposer et prendre un petit déjeuner, reviens ici à six heure et demi, mon enfant.
-Comme il vous plaira, mon parrain.

*Et la jeune fille disposa, le camp était immense et beaucoup plus vivant que la nuit ! Cet amas de peuple était à déplaire à cet enfant issue d'une tribu nomade. Et cette légère tendance à l'agoraphobie, l'emmena à sa tente avec une idée précise:Chercher la dague noire.
Depuis la nuit, Pogonna n'avait eu cesse de la reluquer. Elle avait beau être plutôt connaisseuse en matière d'arme, elle n'en avait jamais vu une pareille, taillée dans une matière qu'elle ne connaissait pas, et dangereusement affûtée.
Mais quand elle souleva le fin matelas où elle avait dormi, la dague avait disparue.Là s'ensuivit une course où elle revint sur ses pas de la veille où elle chercha l'objet sans relâche sans faire attention au monde hurlant autour d'elle, quand elle se dit qu'elle aurait pas assez de temps pour reprendre des forces.*
"Stratégique, je dois être stratégique, ressaisit toi Pogonna !"

*Elle toucha son arme à elle, son couteau, dissimulé sous ses habits, et se dirigea vers la cantine. Un jeune homme ramassait les assiettes sales laissées sur les longues tables disposés anarchiquement, il se tourna vers elle et la regarda.
C'était le garçon de cette nuit ! Stupéfaite, la jeune fille évacua rapidement les lieux, et retourna au point de rendez vous, son parrain l'attendait déjà.*

-Mon parrain, permettez que je commence dès maintenant, je voudrais sans tarder faire mes preuves ici.
-Bien, vas donc voir l'infirmier qu'il t'examine, je m'occuperais personnellement de toi après, mon garçon !
-Merci mon parrain.

*Et l'enfant se dirigea vers l'infirmerie, une espèce de case qui sentais les encens et les herbes, elle fut accueilli par un homme d'une stature imposante qui lui dit avant même de lui accorder un regard :*

-Déshabillez vous, je dois vous ausculter et je n'ai pas de temps à perdre.

*La jeune fille n'avait pas penser à cela, elle se mit à paniquer silencieusement à la recherche d'une solution, l'infirmier impatient rétorqua:*

-Déshabillez vous jeune homme, ne perdons pas de temps !

*Sans laisser le temps à son sang de faire un tour dans sa main, la voilà qui avait déjà empoignée son couteau, et qui l'enfonçait dans la gorge de l'homme, un gargouillis, épouvantable, sorti de sa gorge en guise de dernier souffle, et elle retira le couteau de sa chair; et sa personne de la pièce. Calmement.*
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Sam 10 Mai - 8:49

*Une bonne nuit de sommeil avait été plus que bénéfique pour Mahol se levant il enfila une tunique ainsi qu'un pantalon de peau avant de se diriger vers le coffre au fond de la tente. Un cadeau de son père, qui était arrivé au camp avant lui, il ouvrit et ses yeux s'écarquillèrent et ses lèvres s'incurvèrent dans un sourire de plaisir.
Lorsqu'il sortit de sa tente, il était entièrement équipé, une cuirasse noire aux bordures argentées avec un dragon entourant un N en argent au niveau du coeur, les manches de deux sabres dépassant de chacune de ses épaules, sa chevelure noire attachée en queue de cheval disparaissait sous un casque assortit à la cuirasse orné du dragon lui aussi. La vieille il était arrivé comme un étranger, un paysan, aujourd'hui en arborant les dragons il montrait à tous son appartenance à la famille royale.
Se dirigeant vers le champ d'entraînement il passa devant la cantine où un jeune homme d'à peu près son âge nettoyait les tables. Ce dernier le regarda fixement, Mahol lui accorda une grand sourire et un salut de la tête mais l'autre ne bougea pas. Il dépassa la cantine et son sourire s'évanouit, évidemment qui irait sourire au prince...
Un choc le fit sortir de ses pensés. Il rattrapa le jeune garçon qu'il avait bousculé devant l'infirmerie avant que ce dernier ne tombe.*

Ma: Excuse moi l'ami !
Pog: Ce n'est pas grave merci, plus de peur que de mal.
Ma: C'est ma faute t'es sur que ça va ?
Pog: Oui oui...

*Le regard du jeune homme se portant nerveusement vers la tente de l'infirmerie, intrigua Mahol. Il resserra sa prise sur les bras de l'inconnu et tourna la tête lui aussi. A ce moment une bourrasque de vent fit bouger un des battants de la tente et il aperçut le cadavre. Il projeta l'autre dans la tente et le suivit tout en dégainant un sabre qu'il posa à la base du cou du jeune homme qui était étendu face contre terre.*

Ma: Qui es-tu ?

*Sa voix était devenue aussi froide que l'était l'acier de sa lame*

avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Une situation délicate

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 9:53

*Elle pouvait sentir son artère battre contre la lame glaciale pointée sur son petit cou, il la regardait de haut, était-ce un garde ? Il avait une armure, et un sabre brillant et bien poli. Quoi qu'il fut, elle était faite comme un rat. Il était imposant et semblait avoir une force sans égale, autant être un oisillon entre les griffes d'un grizzli.*

-Qui est-tu ?

*Sa voix lui parcouru l'échine. "Qui est-tu ?", pas "Qu'a-tu fais ?", ou "Qui est cet homme ?"; mais "Qui est-tu ?". Que répondre à cela ?*

Pog: -Mon nom est Ecalion, prince du désert, je te somme de retirer cette lame de mon cou.
Mah: -Une personne de ton prétendu rang, n'a point d'armure ? Je ne retirerait point cette lame tant que tu ne m'aura dit la vérité.
Pog: Ecoute moi bien, qui que tu sois. Mon nom est Ecalion, prince du désert. et homme à voulu attenter à mes jours, sa mort me désole, mais elle n'est que le fruit de ma légitime défense. Je te somme de retirer cette lame de mon cou. Maintenant.

Edit by Mahol (admin intransigeant): Essaye de faire plus attention à ta mise en page s'il te plaît aère plus tes messages
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Sam 10 Mai - 10:04

*Il lui mentait, cela Mahol en était sur. Il raffermit la prise sur la garde de son sabre et appuya un peu plus sur le cou du jeune homme.*

Ma: Permet moi de me présenter, je me nomme Mahol je suis le prince de se royaume et cet homme là que tu as tué était un infirmier donc cela m'étonne qu'il ait essayé de te tuer. Alors réponds moi honnêtement ! Fais moi confiance si je comprends tes motivations ta punition sera plus légère ou sinon tu sais le sort que l'on réserve aux meurtriers ici ?
Pog: Heu... non

*Une pointe de peur se percevait dans sa voix, une voix étrangement douce pour un jeune homme mais Mahol n'y fit pas attention.*

Ma: Il est exécuté par l'armée, mais lentement, tailladé par des centaines de sabres pas profondément juste pour te faire saigner. Cela peut durer des heures. Maintenant réponds moi !
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 10:25

*Elle ne savait que faire décidément, elle était bel et bien piégée. Que faire ? Lui dire la vérité ? Impossible ! Une fille au camp ! Ils la virerait, se moquerait d'elle, et banniraient son peuple, où déclarerait une guerre en pensant qu'elle voulait décimer le camp. Mais ses mensonges étaient trop incohérents, et elle se sentait perdue, alors avec la naïveté, d'une gamine de 15 ans, elle avoua.*

-Mon véritable nom est Pogonna, je suis en réalité la princesse du désert.
*Et elle fondit en larme*
-Mon père n'a point d'autres enfants, je me devais de représenter mon peuple, et cet infirmier, je l'ai tué, parce qu'il voulait m'ausculter. Je n'ai pas réfléchit, mon prince. Au conséquences de mes actes, j'ai pris tellement peur et je tiens tellement à participer à ce parrainage. Mon prince, je vous en conjure ayez pitié de moi et de mon peuple !
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Sam 10 Mai - 10:36

Ma: Je préfère ça.

*Le jeune homme retira son sabre de la gorge de la jeune femme et l'aida à se relever*

Ma: Tu n'as rien à craindre, tu es une émissaire. Le peuple du désert est un allié tu n'as aucune raison d'avoir peur.
Pog: Mais je suis une fille...

*Le prince éclata de rire ce qui surpris la princesse*

Ma: Excuse moi princesse mais ça se voit que tu ne connais pas les femmes sarmates ! Ma jeune soeur Barsine est certainement l'une des meilleures cavalières du pays et une fine lame. Elle a hâte de rejoindre son parrain qui commande l'armée du Sud. Cependant ton acte mérite une punition.

*Il sécha une larme du bout de son index*

Ma: A partir de maintenant et jusqu'à ce que j'en décide autrement tu seras attachée à mon service. Tu auras droit aux privilèges de ton rang mais tu devras m'obéir directement. Et s'il te plait appelle moi par mon prénom je déteste le cérémonial.
Pog: Merci....
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 11:12

"Non seulement, il fait froid, mais en plus, il sont cléments dans ce pays"

*Le prince ne lui avait pas trancher la gorge, pas faite exécutée, pas couper la peau comme ils le feraient à un meurtrier, non, il l'avait aidé à se relever, et lui avait même essuyer une larme qui coulait de sa joue ! Maintenant l'adrénaline, l'angoisse et la peur de la mort qui la rongeait était finalement dissipé. Et la jeune fille s'accroupie afin de calmer son trop plein d'émotions et de souffler pour reprendre ses esprits.*

Pog: -Dois-je reprendre mon poste et retrouver mon parrain, prince Mahol ?
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Sam 10 Mai - 11:32

Ma: Pas prince Mahol seulement Mahol s'il te plait. Viens avec moi il faut d'abord aller voir Parménion enfin le général Parménion.

*Les deux sortirent de la tente sans se préoccuper du cadavre et se dirigèrent vers le centre du campement*

Ma: Au fait comment en es-tu arrivée là ? Normalement le parrainage par un officier est accordé seulement aux membres de la famille royale.
Pog: Le capitaine Roadrim est un ancien membre de mon peuple et un ancien ami de mon père il a voulu partir à l'aventure. Il s'est enrôlé dans l'armée sarmate, à trouvé une femme ici et du coup il est resté. C'est mon père qui a voulu que je le rejoigne afin d'avoir une éducation militaire correcte.
Ma: Je vois. Si je me souviens bien Roadrim est le chef des divisions d'infanterie.
Pog: C'est ça.
Ma: Bien. Voici la tente du général.

*Ils pénètre dans la tente et furent accueillis par un sourire du vieux guerrier*

Par: Mahol ! Qu'est ce qui t’amène de si bonne heure ? Tu ne dois pas aller au champ d'arme ?
Ma: Si mon oncle cependant j'ai une affaire à vous exposer. Voici Pogonna fille héritière du peuple du désert. Elle est venue afin de suivre un enseignement. Cependant il y a eut un petit problème.

*Après avoir exposé l'affaire et la punition Parménion contourna la table derrière laquelle il se trouvait et s'approcha de la jeune fille qu'il examina un long moment*

Par: Es-tu prêtes à obéir ? A servir le prince afin d'expier ta faute ?
Pog: Oui mon général.
Par: Bien alors rejoins ton parrain, tu lui dira qu'il vienne me voir après ton entraînement afin qu'on discute de toi.
Pog: Bien mon général.

*Le guerrier se tourna vers Mahol*

Par: Quand à toi tu l'as prise sous ta protection, il faut que tu apprennes à diriger tes hommes prends soin d'eux et vous serez invincible.
Ma: Oui mon oncle.
Par: Bien, ton père m'a dit que tu avais quelques lacunes en tir à l'arc. Alors va sur le champ de tir. Vous pouvez disposez vous deux.

*Ils sortirent de la tente, le prince se tourna vers la jeune fille*

Ma: Après ton entrainement rejoins moi sur le champ de tir.

*Et il lui tourna le dos et disparu dans la foule.*
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Pogonna le Sam 10 Mai - 12:07

*La jeune fille se dirigeait vers son parrain, ayant l'air le plus neutre possible.*

-Alors, mon garçon, que t'es t'il arrivé voyons ? Je commençais à m'inquiéter, la ponctualité et quelque chose d’essentiel ici.
-Pardonnez moi, mon parrain, je fut convoquée chez Parménion et il désire s'entretenir avec vous à mon sujet à la fin de mon entraînement.
-Bien... Ne perdons pas de temps, alors mon petit. Commençons, dit moi quelle arme manie-tu ?
-La dague et le couteau, mon parrain.
-Dirige toi donc vers là-bas, et rencontre le grand homme Hécyclès, il sera ton adversaire et je t'évaluerais.
-Bien, mon parrain.

*L'enfant livra un combat exemplaire face à Hécyclès et son parrain en fut ravi. Bien qu'il ne fondait pas ses espoirs sur lui, trop maigre, plutôt petit,et pas vraiment musclé, il fut étonné de la vivacité et de la façon dont il parrait les coups de son adversaire. Une fois l'entraînement fini, il prit son page sous le bras et le félicita. Il fut surprit du sourire naïf et du regard puissant et doux qu'il lui rendit en guise de remerciement. Il voulait se retirer et il lui accorda cette permission en se dirigeant vers la tente du général Parménion.*

*Pogonna, elle voulait à tout prix connaître le but de son invitation par le prince au stand de tir et s'y dirigea rapidement sans se retourner.*
avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Sam 10 Mai - 12:49

*Tout en ronchonnant le jeune prince se dirigea vers le champ de tir*

Ma: M'améliorer au tir à l'arc, quelle idée ! Rien de vaut le sabre ! Si deux sabres ! Mais l'arc
Pi: Et sans archer mon prince vous courrez droit à une mêlée sanglante
Ma: Ah bonjour Piritos ! Je n'ai rien contre les archers. Mais moi je ne suis pas fait pour être archer.
Pi: Voyons voir ça.

*Après quelques heures d'entrainement Mahol en avait plus que marre, les directives de Piritos étaient bonne mais c'était un homme dur qui ne pardonnait aucune erreurs. Cependant il améliora quelques peu sa technique. Lorsque Piritos lui fit signe de s'arrêter il eut un soupir de soulagement. Il s'approcha de son instructeur.*

Pi: Bien jeune prince malgré tes récriminations il semble y avoir du progrès. Assieds toi, as tu soif ?

*Il lui tendu une gourde que le jeune homme s'empressa d'attraper et il bu goulument*

Ma: Merci Piritos. Comment est la situation ici ? Je vois le camp à l'air calme c'est un peu bizarre pour la Nortia.
Pi: Tu écoutes trop les histoires ! C'est vrai que les mongols du nord font de nombreux raids mais ce n'est pas une bataille ininterrompue qui se livre ici, c'est une guerre d'usure. On campe sur nos positions, quelques escarmouches éclatent de temps en temps mais c'est calme depuis un certain temps. Le temps tu comprends mon prince ? Dès que les beaux jours reviendront je t'assure que tu auras de l'action.

*Mahol sourit et bu une nouvelle fois avant de remarquer que Pogonna se dirigeait vers lui. Il soupira, rendit sa gourde à son compagnon et se dirigea vers elle*

Pog: Mahol, que dois-je faire ?
Ma: Justement que sais-tu faire ?
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

La cantine

Message par Ignemikal le Sam 10 Mai - 19:31

Ignemikal entama avec un enthousiasme mesuré les tâches confiées par le chef cuisinier, celui-ci ne cessait d'hurler chacun de ses ordres a un millimètre du lobe auriculaire du jeune garçon, Ignemikal se fit une promesse, le camp se retrouvera très prochainement priver de son chef cuisinier.
Malgré cela il fut attentif aux instructions données pour ne pas déplaire et subir d'autres châtiments que celui-ci, et s'attela avec ferveur a chaque tâche, mais ses travaux ne l’empêchèrent point d'observer les allées-et-venues dans le camps.
Il grouillait d'activité chaque soldat quel qu’il soit ne cessait de vaquer a ses occupations matinales, des capitaines aux garçons de chenils, des plus vieux aux plus jeunes, tous avaient a faire, mais tous dans un calme martial, alors que lui subissait moult injure et messes basses de la part de chaque occupants de la cantine.
"c'est le batârd ?", "le fils cacher du roi ", "A tous les coups c'est une nouvelle combine de paysans pour hérité d'un peu de fortune royale, rien ne prouve qu'il soit de sang royal ", c'est ce qu'entendait le plus fréquemment le garçon mais son attention s'était tournée vers deux jeunes gens d'à peu près son âge. Un grand gaillard vêtu d'une cuirasse ruisselante de la puissance du rang auquel il appartiens: Mahol Prince Sarmate , et du freluquet aperçu le matin même. Le Prince arborait une démarche fière et imposante et portait son armure avec grâce, toujours souriant, le freluquet quand à lui aurait pu appartenir au rang de fermier malgré son apparence chétive et parfois féminine, il semblait être effrayé par chaque chose qui l'entourait et se dirigeait d'un pas hésitant vers l'infirmerie en marmonnant seul.
Il l'observa pénétrant dans la tente qui faisait office d'infirmerie et le vit ressortir que quelques minutes après, une tache de sang apparaissait sur sa manche droite. Mais avant qu' Ignemikal n'ait put se demander quoique se soit l'enfant au corps frêle fut intercepté par le Prince Mahol de manière brutale et entraîné dans la tente. Le visage du Prince était grave.
Il posa les assiettes qui lui remplissaient les mains et contourna la cantine pour arriver derrière la tente et ce qu'il y entendit le fit doucement sourire, " Alors c'était sa, le jeune freluquet n'était autre que le prince des Sables, ou plutôt la princesse ! "
Apparemment les observations du jeune homme étaient justes, le freluquet n'était rien d'autre qu'une fille, mais pour qu'elle raison l'avoir caché ? Et dans quels buts ? Cela il l'ignorait.
Mais peu lui importait pour l'instant il entendait de nouveau les rugissements du chef cuisinier envers lui, il lui promis secrètement une mort lente et douloureuse. L'enfant détala alors vers la cantine prétextant une envie irrésistible d'aller se soulager, il subit quelque raillerie mais son esprit était encore avec les deux jeunes princes qui se dirigeait désormais d'un pas assuré vers les quartiers du général.
Il aperçut ensuite le jeune Prince sortir de la tente du général, il s'en allait vers ce qui semblait être de loin comme le champ d'armes à la vue des différents portes armes disposés de-ci de-là.
La princesse ne tarda pas a l'y rejoindre quelques temps après, une fois qu'elle fut passée par la tente d'un commandant inconnu jusque la par le jeune enfant, mais elle était voisine de celle de son précepteur, première nouvelle.
Le jeune prince illégitime travailla d'arrache pieds jusqu'au soir en entendant au loin les instructions de Piritos hurlées sur le Prince Mahol, il n'était point bon tireur, mais son acharnement dans cette discipline le fascinait.
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re : Histoire principale

Message par Yelena le Dim 11 Mai - 18:06

*Le camp s'étendait loin devant elle et elle se sentait minuscule au milieux de ce fourmillement d'enfants soldats, de généraux et autres hommes où quelques femmes, moins nombreuses, participées aussi. Sortie de son petit village de campagne, elle se sentait un peu perdue mais n'avait qu'une envie : apprendre. Elle voulait apprendre à se battre, à manier l'arme avec précision et venger son village. Mais pour ce faire, il fallait déjà trouver la tente de son parrain. C'était le frère de son père qui avait réussi à gravir les échelons dans l'armée qui avait accepté de l’entraîner. Elle avança en observant tous ce qu'il se passait autour, toutes ces tentes où les gens allaient et venaient, les différents camps d’entraînements. Elle finit par trouver la tente qu'elle recherchait et y pénétra.*

Bonjour parrain.
Bonjour Yelena, tu es en retard !
Excusez moi, le voyage a était plus long que prévu.
Et bien ne perdons pas de temps, fais ta première visite chez l'infirmier, qu'il vérifie ta condition physique puis reviens me voir et nous verrons pour commencer ton entrainement.
J'y vais de ce pas, je vous rejoins après.

*Elle le remercia puis sortie. Une légère brise flottait et elle s’arrêta quelques instants pour nouer ses cheveux. Son regard balaya le camp et s’arrêta sur un garçon entrain de ramasser des couverts sales pendant qu'un petit homme à l'air hargneux lui hurlait dessus. Elle se rappela son retard et partie en quête de l'infirmerie. Elle se trouvait à quelques pas, Yelena poussa l'ouverture de cette tente et lorsqu'elle y pénétra, elle ne trouvit d'abord personne. Puis elle avança un peu et le spectacle qu'elle découvrit la cloua sur place. Un corps sans vie gisait dans une marre de sang derrière une table en bois. L'homme avait une plaie à la gorge et un regard stupéfait comme si il avait était surpris et n'avait pas compris ce qu'il venait de lui arriver. Elle recula de quelques pas ne sachant que faire. Regardant le corps, elle sentit qu'il fallait qu'elle s'en aille. Elle sortit de la tente et alla s’asseoir sur un tronc d'arbre non loin. Elle s’assied et pendant quelques instants ne sentait que l'air sur sa peau. Elle prit sa tête entre ses mains et essayer de se concentrer et de réfléchir. Qu'allait t'elle faire ?*
avatar
Yelena

Messages : 18
Date d'inscription : 11/05/2014
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fin de journée

Message par Ignemikal le Dim 11 Mai - 19:16

Il était exténué, le jeune garçon avait passé sa journée a travailler sans relâche et pourtant son supérieur n'en paraissait pas plus satisfait. Le soleil s’apprêtait a toucher l'horizon lorsqu'il se permit du repos. Il s'était allonger derrière la cantine et s'amusait a lancer des couteau dans le bois en repensant a cette journée.
Elle avait été trop bruyante a son gout, mais elle lui a été profitable, il a put écouter de nombreuses histoires sur les soldats du camp. Il avait laisser traîner ses oreilles partout dans la cantine malgré le bruit assourdissant que fournissait sans arrêt le chef cuisinier, c'était la meilleure façon de récolter des informations, et son activité favorite. Il savait maintenant a peu près de quelle manière le camp était disposer, au sud du camp se disposaient les écuries, elles occupaient presque un quart du camp et contenaient tout un bataillon de pur-sang Sarmate, de la vraie graine de champions. Au nord, l'armurerie et le camp d'entrainement, à l'ouest se disposait la cantine assez proche du camp d'entrainement, mais aussi l'infirmerie et une énorme tente ou on déposait les blessés. A l'est s'étendait en lignes parallèles les tentes des soldats, mais elle s'éparpillait quand même dans tous les espaces libres du camp, au nord, à l'ouest et a l'est de manière assez désordonnée. La forêt s'étendait vers l'ouest et entourait la partie nord et ouest du camp. Au centre se trouvait bien entendu les quartiers généraux avec en son centre la tente du Général et celles de ses capitaines qui l'entouraient.
Bon nombre de ses capitaines était de fiers guerriers qui avait accomplis de nombreux exploits, les défier serait la mort assurée.
Alors qu' Ignemikal lançait son couteau encore et encore il aperçut une jeune fille qui venait de s’asseoir sur un tronc d'arbre non loin de là, elle paraissait désespérée et complètement perdue, que lui arrivait-t-elle ? Il voulait en savoir plus, mais sa présence la dérangerait peut être. Elle était assise la depuis déjà quelques minutes et le soleil commençait déjà a traverser l'horizon quand il se demanda si elle ne l'avait pas encore aperçu, elle était assise en face de lui, il vit perler une larme sur son visage.
Il se lança a sa rencontre d'un pas décidé et s'assit prés d'elle sans dire un mot, elle était trop absorbée par sa réflexion qu'elle ne s'aperçut pas de sa présence, pourtant il était assis a quelques mètres dans l'herbe.
Au bout de quelques instants il lui dit gentiment " il n'est pas bon de se lamenter devant un tel spectacle " en regardant le soleil.
la jeune fille lui répondit sans relever la tête " j'ai vu un homme mort la gorge tranchée dans la tente las bas "
I: " le médecin ? ne t'en fait pas pour lui, c'est une longue histoire, il l'aurait mérité apparemment
JF: ...
I: pense plutôt a ton avenir dans ce camp et va donc trouver a manger dans la cantine avant d'aller te reposer. Tu en as bien besoin. Tout s'arrange après une bonne nuit de sommeil. "

Le jeune garçon se retourna alors en direction de la forêt et s'y enfonça calmement. Il voulait médité avant de retourner faire son rapport au Capitaine.
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Lun 12 Mai - 9:10

//Au champ de tir\\

*Pogona s’apprêtait à répondre lorsqu'elle fut interrompue par la longue et sinistre plainte d'un cor. Un cavalier sarmate entre dans le camp au triple galop en sonnant et hurlant "Les mongols arrivent !". Mahol attrapa la jeune princesse par le bras et se mit à courir en direction des écuries*

Pog: Mais tu fais quoi ?!
Ma: Tu restes avec moi ! Tu n'as pas l'expérience pour une bataille. Donc tu couvrira mes arrières.
Pog: Parce que tu en as de l'expérience toi ?
Ma: Non mais je suis né pour ça.

*La jeune fille soupira désespérée tandis que Mahol l'entrainait toujours les écuries. Arrivé à 30 mètres il poussa un sifflement en s'arrêtant, un magnifique étalon noir arriva au trot. Il sauta en selle et souleva Pogona avant de partir vers les abords du camp où se rassemblait l'armée. Il fut rejoins par Parménion.*

Par: Tu prends l'escadron du Dragon sur le flanc gauche et tu mèneras la charge. Je veux que tu enfonces leur flanc et que tu prennes leur centre à revers.
Ma: Bien mon oncle !
Pog: Et voilà pour la sécurité !

*Mahol éclata de rire avant de rejoindre, l'escadron du Dragon, un petit groupe de 500 cavaliers dirigé par une femme d'une vingtaine d'année.*

??: Mon prince ! Je suis Sine lieutenante de cet escadron.
Ma: Bien mon oncle m'a confié le commandement. Nous avons pour mission d'enfoncer leur flanc droit et de les prendre à revers.
Si: Au coeur du combat !
Pog: Super...
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

2 Mois plus tôt

Message par Soren le Lun 12 Mai - 15:28

Cité de Méalaf, auberge du Poney Lubrique.

Un lieu humide et sombre où crasse et rats se côtoient, et bizarrement l'endroit est rempli de guerriers et autres mercenaires. La tenancière crache dans un verre avant de l'essuyer avec un torchon sale puis remplis ce dernier d'une bière... qui n'a pas la couleur espérée.

A quelques tables de là deux hommes discutent autour d'une choppe. Massifs, des balafres sur le visage et le corps, ils discutent en regardant autour d'eux comme si il ne fallait pas les entendre.

H1: Puisque je te dis que ça vaut de l'or !
H2: J'en sais rien... On dirait plus une babiole sans intérêt.
H1: En tout cas le chef nous as demandé de le ramener, je sais pas pourquoi mais il as ses plans.
H2: Et puis de toutes façons le gars qu'ont a trucidé pour l'avoir était pété de thunes ! De quoi nous rincer ce soir !

Les deux bandits continuèrent de boire et de beugler pour la soirée, une claque sur les fesses de la serveuse déclencha une bagarre et anima leur fin de soirée avant de s'endormir dans une auberge.
Ils dormaient lourdement -les litres d'alcool ingurgités aidant-et n'entendirent pas la porte s'ouvrir. Une main habile pris l'objet convoité, sans un bruit, mais l'un  des deux ivrognes se réveillât en sursaut.
Il scruta l'obscurité, ne remarquant rien d’anodin il se coucha et leva les yeux au plafond.


?: Bonsoir.

Un homme se tenait sur la poutre au dessus de lui, encapuchonné, il ne pouvait distinguer son visage. Celui-ci tenait l'objet dans sa main.

H1: Bordel de... Réveilles-toi !

Mais lorsqu'il se tourna il ne vit qu'un corps inerte, les draps dans la bouche, maculés de sang. Écarquillant les yeux il n'eut pas le temps de prendre son épée en main lorsque l'assassin sauta sur lui et l’empêchât de bouger.

H1: Mais t'es qui bordel? Tu nous veux quoi?!

L'assassin posa sa main sur sa bouche, levant l'index devant ses levres et une dague sous la gorge.

?: Shhhh... Tu ne sait rien de ce qu'il se passe dans l'ombre et ton boss non plus. Donc j'aimerai lui passer un petit avertissement. N'essayez plus de voler de telles reliques, on vous surveille, on est derrière vous, dans l'ombre, tous les jours et toutes les nuits. Ceci appartient à la famille du Roi, il en avait fait cadeau à Ranhur en guise de remerciement et je devrais te tuer pour l'avoir liquidé.

Le bandit écarquillait les yeux de plus en plus au fur et a mesure que la lame de la dague appuyait.

?: Je suppose que ton chef cherchait à faire marchander la famille Royale a coup de meurtres et ceci était la preuve du méfait. Alors transmets ce conseil a ton chef: ne tourne jamais plus le dos à une porte car à la seconde où il tu le fera je te tuerai.

L'assassin fit voler sa dague et la pris dans l'autre sens, il taillât dans le visage du bandit un triangle, signe des assassins Sarmates. Le bandit gémit de douleur puis se roula au sol, pris son épée et se releva aussitôt mais il était déjà trop tard, la pièce était vide.


Au loin un cheval arpentait les collines du pays, il finit par arriver à une tour de Guet, le garde se releva.

G: Hola cavalier ! Vous approchez de la capitale ! déclinez votre identité !

Le cavalier eu juste a enlever sa capuche et le garde, ainsi que ses acolyte réveillés par un peu d'animation, se relâchèrent.

G: Désolé Soren, on vous avez pas reconnu dans la pénombre ! Passez, le Roi nous a demandé de vous envoyer directement à lui.
S: Y'a pas de mal, tenez messieurs du gris de Méalaf !

Il jeta la bouteille sous les yeux avides des gardes qui se chamaillèrent pour récupérer le précieux liquide. Soren continua son chemin en direction de l'immense capitale qui se dressait a présent devant lui. Le soleil levant étendait l'ombre des tours jusqu’à lui.

S: *soupir* de retour à la maison... Y'en a un a qui je dois une baffe.


Dernière édition par Soren le Lun 12 Mai - 16:33, édité 1 fois
avatar
Soren
Modérateur

Messages : 45
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Pogonna le Lun 12 Mai - 16:27

-Oh bah oui, super ! Un champs de bataille !

Elle ne portait même pas d'armure et n'avait jamais combattu avec autant de monde, mais le prince prenait ça avec tellement de légèreté, qu'elle se dit qu'après tout, tout devrait bien ce passer.
Ils était à dos de cheval, elle n'avait pas l'habitude, dans le désert on se déplaçait à dos de chameau, plus robustes et résistants, ou alors les gens aisés, comme elle avait eux la chance de monter les lézards géants du canyon, bêtes féroces apprivoisables seulement sous les 48 heures post-éclosion. En comparaison, ces vulgaires animaux étais lents et très inconfortables.
La mission était en apparence compliquée mais son but à elle était plutôt simple: Protéger le prince. Elle voulait savoir la raison de sa convocation au champ de tir.
Le combat se déroula plutôt aisément. Les Sarmates dominaient par leur nombre et leurs stratégie mieux élaborée, ils n’eurent aucun mal à enfoncer le flanc droit, et le prince maniait plutôt bien le sabre ce qui permettais d'ouvrir le chemin avec les élites en premier rang qui firent un travail rapide et plutôt propre, bien que ces stupides animaux était encombrants et décidément pas pratiques pour ce genre de bataille.
Une fois l'objectif atteint, la dénommée Sine, femme jeune, le visage marqué par la rusticité des combats arriva en zigzagant entre les cadavres éparpillés par terre et somma au prince de rebrousser chemin, pour sa sécurité, et qu'il avait bien combattu comme ça. Il lui sourit à pleines dents et Pogonna se rendit compte des responsabilités qu'il endossait pour son jeune âge. Il revinrent au petit trot, pour constater les dégâts qui avaient été causés, peu de morts, ce n'étais pas un grand combat, on pourrait surement espérer une offensive sous peu, si les mongols continuaient à se faire décimer ainsi.

Une fois arrivés au camp, le prince alla rentrer son cheval à l'écurie, la jeune fille qui s'était faîte une plaie peu profonde au bras, décida de rejoindre l'infirmerie après lui avoir parlé, elle le suivit parmi les équidés, le stoppa d'un main ferme sur son épaule, le tourna vers elle et déclara:

Pog:-J'aimerais connaître la raison de ma convocation, pourquoi voulez vous connaître mes compétences ? Parlez m'en maintenant je voudrais rejoindre l'infirmerie, mon bras à été touché, bien que la plaie soit peu profonde, elle suinte d'une étrange couleur.
Ma: -Bien, parlons, mais tâches de ne tuer personne quand tu te retireras !
Pog: ...

avatar
Pogonna

Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Mahol le Lun 12 Mai - 16:48

*Le jeune homme éclata de rire devant la tête de la princesse*

Ma: Étant donné que tu es sous mes ordres direct tu seras la première de ma compagnie.
Pog: Ta compagnie ?
Ma: Chaque prince sarmate dispose de sa compagnie, des guerriers mais avant tout des amis. Du coup je dois connaître tes aptitudes. C'est simple non ?
Pog: Heu...

*Les deux furent interrompus par une ordonnance qui s'inclina devant le prince*

Ord: Mon prince le général Parménion vous convoque.
Ma: Merci soldat.

*Mahol se tourna vers la jeune fille*

Ma: On discutera de ça plus tard file à l'infirmerie.

*Tournant le dos il se dirigea vers la tente de son parrain. Ce dernier l’accueillit encore en armure avec un grand sourire*

Par: Sine m'a fait son rapport. Tu t'es bien battu aujourd'hui.
Ma: Merci mon oncle.
Par: Du coup j'ai décidé de te confier le commandement du Dragon, tu seras leur officier supérieur.
Ma: Mais mon oncle....
Par: Tu ne peux pas refuser de plus Sine sera là afin de te guider. Tu es ici pour apprendre à commander et c'est bien ce que je compte t'enseigner. Maintenant que penses-tu de l'escarmouche d'aujourd'hui ?
Ma: Du suicide pur et simple, ils étaient en sous nombre, mal organisé. Si les mongols n'étaient pas qu'une nation composée de diverses tribus qui se battent autant entre elles qu'avec leurs ennemis je dirais que cet assaut à servi de reconnaissance afin d'examiner nos défenses.
Par: Bien raisonné. Tu as raison cela cache quelque chose. Enfin va te reposer, demain tu seras d'exercice avec tes hommes.
Ma: Bien mon oncle bonne nuit.
Par: A toi aussi.

_________________
avatar
Mahol
Admin

Messages : 61
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur http://ledragonsarmate.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

2 Mois plus tôt

Message par Soren le Lun 12 Mai - 18:56

Soren arriva aux portes du palais, il passa devant pour joindre les écuries, laissa son cheval a un palefrenier et fut rejoint par un homme portant une toge émeraude, un sceau en forme de triangle brodé dessus.

?: Soren, tu rentre plus tôt que prévu.
S: Maître Isenhion, il fut facile de retrouver leur trace, je ne parle même pas de retrouver la relique.
Is: Donne-la moi s'il te plait.

Soren remit le médaillon doré au maitre assassin, celui-ci le fit disparaitre dans ses vêtements et fit volte-face. Soren lui emboita le pas en direction de la cour.

Is: Si tu cherche le prince, il est parti hier dans la journée.
S: L'enc...ahem... L’ENFOIRÉ ! IL A PEUR !
Is: Hahaha, vos querelles m'amuse toujours autant, mais il ne pouvait attendre plus, tu sais que son devoir l'attends.
S: Oui. Vous pensez que je peux le rejoindre...?
Is: Tu fait parti des assassins Sarmates, ta place n'est pas dans la mêlée.
S: Mais QUI lui collera une baffe si il devient trop arrogant?
Is: Ne t'en fais pas il y a de nombreuses personnes capables de le remettre à sa place dans la Nortia ! Ce ne sera pas le premier à redescendre sur terre.

Soren s’arrêta pour regarder le palais intérieur. Il ne pouvait pas rester entre ces murs en attendant une nouvelle mission. Isenhion se retourna et interrogea le garçon du regard.


Is: Soren, tu as 17 ans et tu es en passe de devenir le meilleur d'entre nous, suivre les traces de Mahol anéantirai cette carrière.
S: Alors faites en sorte que je puisse y aller.
Is: Et bien... Ce n'est pas aussi simple... Il faudrait trouver une raison valable pour mandater un agent des renseignements au camp de la Nortia et...
S: Très bien ! Je compte sur vous maître ! A bientôt !
Is: Mais...

Soren ne se fit pas prier et parti en direction de ses quartiers enfourna quelques affaires dans un sac et parti en direction des écuries.

S: Apportez mon cheval je vous prie.
Palfrenier: Déjà? Mais vous venez à peine de revenir !
S: J'ai quelques baffes à aller distribuer dans le nord.

Sur ce il mis un coup de rênes et pris le cap du nord. Au loin les nuages de blizzard lui barrait la vue sur le paysage.

S: Ça va pas être de la tarte...
avatar
Soren
Modérateur

Messages : 45
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 25
Localisation : DTC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La bataille du coté du jeune prince illégitime

Message par Ignemikal le Lun 12 Mai - 19:56

Dès qu'il pénétra dans la forêt, le jeune garçon sentit qu'elle était perturbée, la vie était détraquée, des intrus venait de pénétrer la forêt. C'est la première fois qu' Ignemikal entre en contact avec ce sol mais il sent déjà les racines des arbres grouiller de vie, les feuilles étaient immobiles, les animaux s'étaient camouflés, la nature envoyait une énergie négative, elle essayait de repousser des intrus.
Il s'avança plus profondément dans la forêt et découvrit une source sous les racines imposantes d'un gros chêne, son tronc et sa hauteur dépassait les envergures, il était vert feuillus et rugissant de la puissance qui émane d'un protecteur de la forêt. C'est le gardien que possède chaque forêt quelle qu'elle soit et où qu'elle se trouve, son rôle est d'éloigner tout intrus avec l'intention de lui nuire. Appelé aussi Père de la forêt il incarne l'âme de chaque parcelle de cette nature sauvage, et les plus anciens dates de d'un millier d'année déjà.
C'est avec eux qu' Ignemikal crée un lien et parvient a s'immerger dans cette nature. Il s'approche sans un bruit vers les eaux claires de cette source pure, s'agenouille et trempe sa main dans l'eau glacée.
* La terre .. l'eau .. le vent .. les racines .. son âme vagabonde .. elle cherche .. les feuilles .. son esprit traverse chaque forme de vie .. et creuse au plus profond de cet univers .. ses sens primaire avaient disparus .. il ressentait par les vies peuplant ce monde grouillant d’activités .. Il les avait repérés il était dix .. ils foulaient la terre d'un pas rapide.. se déplaçait par cinq .. deux l'encerclait déjà .. 3 étaient en embuscade aux abords de la clairière.. une autre présence .. féminine .. parmi ces dix hommes aux désirs de meurtres .. lames fines et courbées.. un archer .. 2 haches .. les racines .. la terre .. l'eau .. sa main .. *
Il ouvrit les yeux, une main sur sa dague, se retourne, tranche la gorge d'un des guerriers au lames courbées, il en avait une dans chaque mains. Au moment de faire volt face pour affronter le tireur qu venait de sorti un long couteau sale de sang sec, un sifflement se fit entendre, une arbalète.
"Je t'ai suivis" dit la jeune fille qu'il venait de rencontrer quelques minutes avant, une arbalète a la main, l'homme s'écroula aux pieds du jeune homme, une flèche en plein cœur. "prend son arc et ses flèches tu en aura besoin, il en reste trois autres" avait-elle repris, ce qu'il s'était empressé de faire sans plus attendre

JF: qui sont-ils ?
I: des éclaireurs, ils viennent en repérage, cachons nous !

Les 3 autres aux lames dégainées s'avançait dans la clairière, le garçon arma une flèche puis tira, en plein torse, la deuxième dans la gorge du suivant, les deux hommes s’effondrèrent, puis un carreau s'enfonça dans le crâne du troisième. Les 3 hommes gisaient désormais sur le sol.

I: continuons tout droit, il y en a d'autre par las bas !

Il partit au pas de course de la manière la plus discrète possible et aperçut sa première cible une centaine de mètres plus tard, elle lui avait emboîté le pas et un carreau s'enfonça dans le dos de celui-ci. Les quatre autres marchait en arc de cercle le dos tourner aux deux enfants, seulement deux flèches et deux carreaux suffirent a les éliminer. Le son du cor se fit entendre. " Nous devons rejoindre le champ de bataille" lui cria-t-il " suis moi !", et ils entamèrent une course folle en direction des cris de haines lancés par l'armée mongol.

ils arrivèrent sur le champ de bataille et le flanc droit de l'attaquant venait d'être percé par les forces Sarmate, on pouvait apercevoir la princesse de désert et le Prince Mahol chevauchant et guidant les troupes toujours plus loin dans les troupes ennemies.

JF: des archers sont en embuscades protégeons le prince !
I: te reste-t-il assez de carreaux ? j'en voit une dizaine las-bas brassant l'air de leurs flèches ! il faut les abattre !

Ils commencèrent a tirer sur les archer ennemis, un, puis deux , quatre, sept, étaient tombés en quelques instants sous leurs tirs. Il n'en restait que trois et les deux archers Sarmate sentirent les flèches siffler a leurs oreilles, mais qu'importe se dit le jeune bâtard, " nous avons plus le choix ! " . Ils armèrent ensemble et leurs projectiles étalèrent deux des archers a terre, un cri la jeune fille posa un genoux a terre, elle était touchée. Il finit d'achever le dernier archer d'une flèche dans le torse et se retourna vers elle pour se rendre compte de son état. Une flèche avait frôler sa cuisse gauche et le sang coulait doucement le long de sa jambe.

I: tu peut marcher ?
JF: oui je pense dépose moi la, nous devons défendre le prince qui est trop concentré sur son combat !

Il la déposa sur un rocher et récupéra un carquois de flèches pleins non loin de lui, il se mirent a décimer les assaillants du prince et de la princesse, qui se dissimulait pour attaquer. La bataille paraissait sans fin.
avatar
Ignemikal

Messages : 44
Date d'inscription : 09/05/2014
Age : 22
Localisation : nuage

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire principale.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum